L'Art du Qi Gong - San Bao Gong Yang Sheng : nourrir la vie, corps, énergie, esprit
RSS Devenir Fan

Articles récents

Esprit du Qi Gong
Acupuncture
Taiji Quan et Alchimie
Les limites du Qi Gong en club
Qi Gong Médical (Wai Qi Liao Fa - Fa Gong)

Catégories

Histoire du Qi Gong
Purification
Qi
Qi Gong
Taiji Quan 太极拳
Thérapie Qi Gong
Wai Qi Liao Fa
fourni par

Mon blog

Qi Gong

Esprit du Qi Gong

A mon sens, un bon enseignant en Qi Gong doit être dans la notion d’éducation et de la prévention.

Éducation :dans le sens d’éduquer le corps et l’esprit. Avoir une bonne attitude physique, mental, émotionnelle et spirituelle. Il doit également éduquer ses élèves à la culture et à la Médecine Chinoise dans le but de mieux connaitre le corps physique et son interrelation avec l’esprit.

Prévention :dans le sens où l’éducation de la Médecine Chinoise permet de comprendre et de prévenir une dysfonction énergétique (maladie), cela lui permet également d’éviter de se blesser en ayant une mauvaise mobilisation de son corps (posture).

Les limites du Qi Gong en club

Plus j'enseigne le Qi Gong en club et plus je m’aperçois de ses limites.

En club, on ne peut faire que du préventif, réguler le Qi (énergie) et le Sang. Ce qui est déjà pas mal.
Mais pour certaines personnes il faudrait plus tonifier et, pour d'autres plus disperser.

Pour que ce soit vraiment efficace, il faudrait faire un bilan énergétique à chaque élève et leur faire cours en fonction des différents syndromes. Une fois leurs fonctions organiques à la normal, ou peut alors faire un cours collectif dans le but préventif et donc réguler le Qi et le Sang.

Etapes du Qi Gong

1ère étape :la voie du calme
Observer, être à l’écoute, sans jugement ni identification.

2ème étape :rentrer à l’intérieur

3ème étape :prendre conscience du corps

4ème étape :prendre conscience du Qi et de sa circulation
Fang Song, lâcher prise, offrir aucune résistance, simplement Être dans l’instant présent, en communion.

5ème étape :l’enseignant peut indiquer le travail du Qi à effectuer, donner une direction saine

Qualité dans la pratique du Qi Gong

Dans la pratique du Qi Gong, on préfère la qualité à la quantité.

Dans les postures statiques, Wuji Gong ou Zhan Zhuang Gong, on ne cherche pas à tenir le plus longtemps car cela devient de « l’externe » et on créer des déviations de Qi (Souffle-énergie).
La pratique doit rester agréable, confortable.
On préfère, 5min avec une bonne posture, du relâchement, le singe en cage (mental sans distraction), à, une mauvaise posture, des contractions musculaires et le mental distrait par la douleur ou autre.

Accumuler (concentration) - Disperser (circulation).

Il y a un temps d’accumulation de l'énergie. Par exemple rassembler ses idées, réfléchir.
En excès, on va créer une stagnation qui va créer un feu interne.
Nous avons pleins d'idées mais on les gardes sans les réaliser, ce qui engendre des perturbations émotionnelles (peur, frustrations, etc.).

Il y a un temps de dispersion de l'énergie. Dans le même exemple, cela consiste à mettre en œuvre la réalisation de nos idées.

Progression dans la pratique du Qi Gong

Plus on avance dans les Qi Gong, plus la pratique est simple. La seule difficulté est de déverrouiller les verrous créer par le mental. Pour cela on passe par les Dao Yin (diriger et orienter l'énergie par le mouvement et la sérénité).

Au début de la pratique il faut réunir les énergies Yin et Yang. La coordination est plus ou moins difficile. Réunir le haut/bas, gauche/droite, avant/arrière, corps/esprit.
Là commence à se former le Taiji, l'union Yin/Yang.

Conscience de soi et de son environnement par le Qi Gong

Habituellement nous ne vivons pas en pleine conscience de notre environnement, encore moins de notre corps et de notre esprit.
La pratique quotidienne du Qi Gong permet de vivre progressivement en pleine conscience.
Prendre conscience de sa respiration permet de prendre conscience du rythme de sa vie. Avec la pratique, il est possible de prendre conscience du rythme de vie de chaque individu et de chaque chose (végétaux, minéraux, animaux et des objets).

C’est la base pour émettre un bon diagnostic et pour traiter un patient en Qi Gong Médical (Wai Qi Liao Fa ou Fa Gong).

Pourquoi apprendre le Qi Gong ?

Le Qi Gong aide à prendre conscience de son corps et de son esprit (mental/émotions). Par une posture juste, on prend conscience de ses déséquilibres corporels et les réajustent. Une posture juste, accompagné de la respiration agit sur l’esprit en relâchant le mental (instant présent) et libère les émotions que nous avons refoulés jusqu’à maintenant.

Par la répétition du mouvement juste, on agit donc profondément sur le corps et l’esprit, on parle de faire fondre la glace en la transformant en eau puis en vapeur.

Les différents Qi Gong

Qi Gong thérapeutique :

Le patient est actif.
Il effectue des mouvements particuliers qui agissent sur le système énergétique (méridien) correspondant.
Ce Qi Gong maintient la santé et renforce l’organisme.
Ce Qi Gong comprend les Ba Duan Jin (Huit pièces de Brocard), le jeu des 5 animaux, Zhan Zhuang, etc.


Qi Gong médical ou Wai Qi Liao Fa ou Fa Gong :

Le patient est passif.
Le praticien émet du Qi vers le patient afin de restaurer l’harmonie énergétique en dispersant la stagnation et les excès de Qi, et en tonifiant les vides de Qi.

L'Art du Qi Gong

L'Art du Qi Gong, est comme ce paysan qui travaille la terre. Il la contemple, la cultive avant d'obtenir des fruits. Mieux il connait sa terre et mieux en sont les récoltes.
 
Il en va de même pour le pratiquant de Qi Gong, plus il cultive son corps par le souffle, plus il connait son corps. Plus il connaît son corps, mieux en sont les récoltes de la santé (organes équilibrés, Sang et Énergie en abondance).
 
Plus il pratique, plus il est capable d’émettre du Qi à l'extérieur et il peut s'en servir pour réinstaurer l'équilibre du patient.
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint