L'Art du Qi Gong - San Bao Gong Yang Sheng : nourrir la vie, corps, énergie, esprit
RSS Devenir Fan

Articles récents

Esprit du Qi Gong
Acupuncture
Taiji Quan et Alchimie
Les limites du Qi Gong en club
Qi Gong Médical (Wai Qi Liao Fa - Fa Gong)

Catégories

Histoire du Qi Gong
Purification
Qi
Qi Gong
Taiji Quan 太极拳
Thérapie Qi Gong
Wai Qi Liao Fa
fourni par

Mon blog

Mon parcours dans les Arts Martiaux

J’ai commencé à m’intéresser aux Arts Martiaux à 12ans, car j’étais souvent agressé à l’école, rien de méchant mais toujours embêtant.
J’ai regardé les films de Bruce Lee, Jacky Chan et Jet Li. J’ai très vite accroché au Kung Fu et à la philosophie chinoise. Mais malheureusement je n’ai pas trouvé de club dans la région… J’ai donc appris seul, en regardant les films et en reproduisant la gestuelle comme je le pouvais.

A 14ans, j’ai échangé quelques coups amicaux avec un pratiquant d’Arts Martiaux…. je ne le savais pas à ce moment-là….. Il m’a dit que je me débrouillais bien, qu’il pratiquait le Nippon Kempo (un mélange de karaté, de judo, d’aikido et de jiu jitsu) et m’a conseiller d’aller voir. J’ai tout de suite accroché, et je m’entrainais quotidiennement dès que j’avais un peu de temps. Avec cet ami, on était dans le même collège, dès qu’on se croisait dans le couloir on échangé quelques coups, dans le but de progresser dans l’Art.
Ce qui me plaisait le plus, c'était l'aikido, travailler en douceur, et faire de son ennemie, un ami. Neutraliser sans blesser.

J’ai pratiqué pendant 3ans, en ayant atteint un niveau correct pour mon âge, d’après ce qu’on me disait. J’ai dû arrêter suite à une entorse du ligament croisé et fissures du ménisque interne et externe. Le choc et la déception fut brutal, car je me préparais pour pouvoir l’enseigner.

Lors d’une démonstration, j’ai rencontré le Tai Chi, cela ma plus et j’ai voulu pratiquer, malheureusement l’enseignant m’a dit de revenir quand je serais plus « vieux ».

Je suis resté un temps sans pouvoir m’entrainer réellement mais je continuais comme je pouvais… jusqu’à ce que je me rappel du Tai Chi, j’ai donc cherché un club dans la région et j’ai retrouvé mon ancien professeur de Karaté, qui enseigne le Tai Chi.

Depuis, nous échangeons régulièrement, je suis devenu son assistant. J’ai retrouvé ma passion pour les Arts Martiaux et réalise mon rêve de transmission de cet Art et de sa philosophie.

J’ai ensuite étudié le Qi Gong Thérapeutique dans le but d’approfondir, entre autre, ma connaissance du Tai Chi.
Cette rencontre est pour moi une bénédiction.

On peut le pratiquer à toute âge avec l’objectif que l’on veut, martial, thérapeutique ou spirituel, mais pour moi, nous devons incorporer toutes ces intentions lors de notre pratique pour toucher la racine du Tai Chi.

Je remercie, toutes les personnes qui m’ont mis sur la Voie des Arts Martiaux et mes frères d'Armes et d'Âmes.

Je remercie particulièrement mes Sensei, Jean-claude Pecce pour m'avoir transmis la culture japonaise et le Nippon Kempo et Patrice Morelli pour la culture chinoise et le Tai Chi.

Arrigato gosaimasu


Assistant de création de site fourni par  Vistaprint