L'Art du Qi Gong - San Bao Gong Yang Sheng : nourrir la vie, corps, énergie, esprit
RSS Devenir Fan

Articles récents

Esprit du Qi Gong
Acupuncture
Taiji Quan et Alchimie
Les limites du Qi Gong en club
Qi Gong Médical (Wai Qi Liao Fa - Fa Gong)

Catégories

Histoire du Qi Gong
Purification
Qi
Qi Gong
Taiji Quan 太极拳
Thérapie Qi Gong
Wai Qi Liao Fa
fourni par

Mon blog

Serment de l'éthique médicale chinoise de Sun Si-Miao

«Tous les grands médecins qui traitent des maladies doivent calmer leur Shen (esprit) et se concentrer, n'avoir ni désir ni demande.

Éprouvant d'abord de la compassion de leur cœur, faisant le serment de sauver l’humanité de la souffrance.
Si quelqu'un avec une maladie demande l'aide d'un thérapeute, il ne faut pas demander s'il est riche ou pauvre, vieux ou jeune, beau ou laid, ennemi ou de la famille ou ami, chinois ou étranger, stupide ou sage, ils doivent tous être traités de la même façon, comme s'ils étaient quelqu'un de notre famille.

De plus, (le médecin) ne doit pas regarder devant ou derrière, ni s’inquiéter ni se demander si ça sera faste ou néfaste mais doit protéger la vie.

Il verra la souffrance et le tourment d'autrui comme les siens, attristé profondément dans son cœur.

Il ne devra pas éviter les dangers et les difficultés, de jour comme de nuit, dans le froid ou la chaleur, de faim ou de soif ou fatigué, il devra sauver (le malade) de tout son cœur, il ne prendra pas d'excuse pour refuser et ne prendra pas de grands airs.

Ainsi, il sera considéré comme un grand médecin par le peuple, s'il va à l'encontre (de ces principes) il sera considéré comme un grand voleur de l'humanité.»


Assistant de création de site fourni par  Vistaprint