L'Art du Qi Gong - San Bao Gong Yang Sheng : nourrir la vie, corps, énergie, esprit
RSS Devenir Fan

Articles récents

Acupuncture
Taiji Quan et Alchimie
Les limites du Qi Gong en club
Qi Gong Médical (Wai Qi Liao Fa - Fa Gong)
Fa Jing 發勁

Catégories

Histoire du Qi Gong
Purification
Qi
Qi Gong
Taiji Quan 太极拳
Thérapie Qi Gong
Wai Qi Liao Fa
fourni par

Mon blog

L'Art du Qi Gong

L'Art du Qi Gong, est comme ce paysan qui travaille la terre. Il la contemple, la cultive avant d'obtenir des fruits. Mieux il connait sa terre et mieux en sont les récoltes.
 
Il en va de même pour le pratiquant de Qi Gong, plus il cultive son corps par le souffle, plus il connait son corps. Plus il connaît son corps, mieux en sont les récoltes de la santé (organes équilibrés, Sang et Énergie en abondance).
 
Plus il pratique, plus il est capable d’émettre du Qi à l'extérieur et il peut s'en servir pour réinstaurer l'équilibre du patient.
C'est un stade avancé de la pratique du Qi Gong, que nous appelons Wai Qi Liao Fa, littéralement "méthode de soi par le souffle externe".
 
 
Le Qi Gong met en mouvement le Qi dans les 12 méridiens, les 8 vaisseaux extraordinaires et en dehors de ceux-ci, d’une manière externe et interne.
 
Externe :
Le Qi est mis en mouvement lors des mouvements corporels accompagnés de la respiration. On retrouve les Ba Duan Jin et d’autres mouvements (Qi Gong Daoyin).
 
Interne :
Le Qi est mis en mouvement par le Yi (l’intention) pour accomplir la petite circulation céleste, puis la grande circulation.
 
 
L’Art du Qi Gong est l’Art de la Méditation, qui consiste à nourrir la vie (Yang Sheng).
 
Il équilibre le Yin et le Yang, l’Energie et le Sang.
 
Harmonise le Cœur et les Reins, les Poumons et le Foie.
 
Harmonise la Rate qui est l’organe central du corps qui maintient tous les organes en place, distribue le Qi et le Sang vers les 4 membres (bras et mains, jambes et pieds).
 
Le Qi impure et l’excès de Qi est évacué par les points Lao Gong (MC8) situés dans la paume de la main et les points Yong Quan (R1) situés dans le creux de la voûte plantaire.












Il est évacué naturellement lorsqu’il n’y a pas de stagnation de Qi ou de Sang.
 
La stagnation du Qi est causée par l’excès des émotions non digérées par la Rate, une alimentation non équilibrée et une hygiène de vie incorrecte.
 
La stagnation du Sang survient lorsque la stagnation du Qi est ancienne, ou lors d’un traumatisme.
 
Le Qi est cultivé par une respiration saine, une alimentation équilibrée, une hygiène de vie saine, le plus proche possible de la nature, loin de l’électricité et de toutes ces ondes qui sont nocives pour notre santé physique, mentale, émotionnelle et spirituelle.
 
Lorsque le Qi est en abondance, il fait circuler le Sang dans toutes les cellules de notre corps, des poils et des cheveux jusqu’aux os en passant par la peau, les muscles, les tendons, les nerfs, les fascias et les organes.



Lorsque vous harmonisez votre Qi, vous l'harmonisez avec le Qi de l'Univers.

Votre BaiHui (20 VG) est étiré vers le haut en connexion avec le Ciel. Votre HuiYin (1 VC) est étiré vers le bas en connexion avec la Terre.

Lorsque votre Qi est en harmonie, le Qi de l'Univers est en harmonie.
Le microcosme et le macrocosme ne forment plus qu'Un.


La musique joué par le SHEN (cœur-ESPRIT), le thé et la méditation apaisent les PO (Âmes corporels) et rassemblent les HUN (Âmes éthérées).

Les trois fleurs s’unissent au sommet de la tête.

Les trois fleurs sont : le JNG (l’Essence), le QI (l’Energie) et le SHEN (Esprit).


« Contrôler l’extension du Qi par les méridiens ;
par Jerry Alan Johnson

Le praticien en Qi Gong doit être en mesure, d’abord, de contrôler la circulation de sa propre énergie, la faisant circuler à l’intérieur et à l’extérieur, l’étendre ou la contracter à volonté avant de commencer à diffuser l’énergie pour le traitement de ses patients.
Ce contrôle énergétique est atteint par l’intermédiaire de l’imagination et de techniques de visualisations spécifiques.
Les prémices fondamentales de ces techniques sont illustrées par le dicton taoïste : « L’imagination guide l’esprit, l’esprit guide le Qi. »
Le médecin doit également être capable d’utiliser l’énergie de l’environnement naturel (arbres, cascades, océan, désert, etc.) afin de réapprovisionner et de favoriser sa propre énergie.
En attirant le Qi céleste et en le combinant au Qi terrestre déjà concentré, le médecin utilise de puissantes énergies au-delà de lui-même, afin de mobiliser et d’activer le Qi du patient.
Cette méthode, qui consiste à combiner les énergies célestes et terrestre, établit un puissant champ de Qi guérisseur qui s’accorde ensuite à la propre circulation du Qi du praticien, à l’énergie de l’environnement naturel et du patient.
Cette capacité doit être maîtrisée afin d’activer le Qi du patient, puis de le réguler en purgeant l’excès de Qi, en draguant le Qi du méridien, en réapprovisionnant le Qi déficient et en redirigeant le Qi vers son origine. »

0 commentaires pour L'Art du Qi Gong:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint