L'Art du Qi Gong - San Bao Gong Yang Sheng : nourrir la vie, corps, énergie, esprit

« Le Taiji Quan est l’Art du combat avec son ombre.
Chaque émotion est une part de mon ombre.
Chaque coup que je reçois est une projection de mes parts d’ombre.
Chaque coup que je donne est une onde de Lumière purificatrice.
A l’image de l’eau qui sculpte la roche, je façonne mon corps et mon esprit.
Mon Yi (intention) est tel un dragon qui sort de l’eau. »
 
Lopes Ludovic

Taiji Quan - Qi Gong - Lopes Ludovic - LorraineTaiji Quan ou Tai chi chuan
plus couramment appelé Tai chi


Tai 太, exprime l’ultime, l’extrême, le suprême.
Ji 极, exprime la limite, le faîte.
Quan 拳, exprime le poing, le combat, l’action.

Taiji Quan exprime l’Action du Faite Suprême. Parfois il est appelé combat contre l’ombre. La dimension martiale du Taiji Quan ne se réduit pas à une technique de combat. Elle puise sa signification profonde là où l’action et la méditation s’unissent, là où le combat n’est pas la lutte. Par-delà le sens étymologique qui peut en être donné, le Taiji Quan conserve un aspect mystérieux.

Style Chen ou Yang

Ce n’est pas le style qui fait la valeur d’un enseignement, c’est l’enseignement lui-même, ou plutôt c’est l’expérience et la sincérité de l’enseignant qui déterminera la qualité d’une transmission.Chaque étudiant en fonction de ses propres potentialités, de sa sensibilité, de ses aspirations trouvera son style et le maître d’apprentissage.

Chen Wanting
Yang Luchan


















Ma vision du Taiji Quan

Je le traduis par la « Paume du Taiji ».
C’est l’union, l’interdépendance, l’opposition, la croissance/décroissance, la transformation du
Yin 陰/Yang
C’est un processus alchimique interne qui passe par la connexion à l’environnement et la reconnaissance de ce qui est. Ainsi nous avons le Yin, la Mère, la Terre et le Yang, le Père, le Ciel.
Le souffle est Taiji, toutes nos cellules sont alimentés et vibrent avec le souffle, le Qi, c’est l’union du Yin/Yang.
Nos Yin/Yang sont une extension du Yin/Yang de la Nature et de nos parents, de la source primordiale, du Wu Ji 無極.

Le Taiji Quan, par l’alternance du Yin et du Yang, va fluidifier et harmoniser nos Souffles internes et externes. Cela va également permettre d’absorber un Souffle nouveau et sain, raffiné, ainsi que d’évacuer un Souffle vicié, pervers, moins raffiné.
En nous enracinant, nous serons plus serein et plus à même de gérer nos émotions.
Avec une longue pratique minutieuse, nous serons plus ouverts d’Esprit, nous pourrons ressentir et être en harmonie avec le Tao.


C’est l’Art de se retrouver, de communiquer, de communier. Unir l’interne et l’externe jusqu’à ne plus les dissociés.

Le Tai Ji Quan est une danse (Taolu) alternant les mouvements Yin et Yang du corps et du mental.
C'est aussi un art martial (Qi Gong martial) qui s'applique à la vie quotidienne, une thérapie complète qui purge, tonifie et régule le corps, le mental et l'émotionnel.
La vie de tous les jours, l’interaction de soi et des autres, ainsi que de la nature, est un véritable Tuishou 推手 (techniques des mains collantes), où l'on échange continuellement notre Qi (énergie), équilibre du Yin-Yang.

Le Tai Ji Quan (tai chi) est une véritable aide thérapeutique, en plus d'être un art martial, mais aussi un développement spirituel. Il permet de retrouver son Soi intérieur et de mieux communiquer avec le monde extérieur.
Cela passe par la prise de conscience de nos différentes parties du corps, de nos articulations et de leurs assouplissements.

Une pratique quotidienne du Taiji apporte paix et sérénité, active et met en mouvement le sang et le Qi, il évacue le souffle ancien et absorbe le nouveau pour une renaissance, il recentre et nous stabilise.


Dans la pratique du Taiji Quan, on utilise le Yin pour conquérir le Yang.
Le corps pour aller vers l’esprit.
La souplesse pour dissoudre les stagnations (douleur = stagnation de Qi et/ou de Sang dans les cas plus sévères).
On utilise le Yin des Reins pour calmer le Feu du Cœur.
La fonction Yin des Poumons pour calmer l’excès de Feu du Cœur.
On se sert du relâchement pour tonifier le Feu de Ming Men 命門 (la Porte de la Vie – DM 4).
La main ouverte représente l’ouverture de l’esprit. Le poing fermé, l’enfermement de l’égo.

La respiration abdominal apaise et relâche les émotions, même les plus profondes.

La respiration abdominal inversé, nous fait remonter à la racine de notre vie et nourrit notre Qi (mélange de Zong Qi au Yuan Qi pour former le Zhen Qi).
Mais cette respiration ne doit pas être entreprise avant de maîtriser la respiration abdominal, jusqu'à ce qu'on n'est plus besoin d'y penser. Elle doit également uniquement être pratiqué sous contrôle d'un professeur compétant afin de ne pas détériorer notre santé.




« Le Taiji Quan est l’art de développer la dureté au sein de la souplesse, comme une aiguille dissimulée dans du coton. Les postures doivent être centrées dans l’axe, arrondies et pleines, paisibles et fermes, détendues et tranquilles ; les mouvements sont légers, vifs et circulaires constituant ainsi un exercice complet et merveilleux. »
Yang Chengfu


Taiji Quan - Tai chi


Je l'enseigne en privé sur Piennes,
ou à votre domicile.




Pratique à mains nues, éventail, épée en solo et avec partenaire.

Enseignants :


Lopes Ludovic
(praticien en Wai Qi Lioa Fa, diplômé en Qi Gong thérapeutique à l'institut Ming Men)

Patrice Morelli
(DIF, diplômé en acupuncture et en Tuina, intervenant en Qi Gong à l'Institut Ming Men à Nancy)


Taiji Quan - Qi Gong - Tai chi

Flash Player doit être installé pour visualiser ce fichier.
Wudang Taiji Quan
Extrait du film documentaire "Qi, l'énergie qui guérit"
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint